Les projets d'aménagement routier, de parcs éoliens ou la mise en place de lignes à haute tension comportent parfois un risque de conflit considérable avec l’avifaune.
Il est impératif de connaître de manière détaillée les espèces présentes dans la zone d’étude afin de réaliser une évaluation spécifique du risque de conflit.

Selon l’angle d’étude choisi, les méthodes suivantes de prospection peuvent être utilisées pour enregistrer et évaluer les populations d’oiseaux :

Cartographie des espèces nicheuses
  • Détection quantitative (densité de peuplement) par la cartographie des terrains de chasse
  • Détection qualitative et semi-quantitative
  • Détection de certains groupes d’espèces permettant de répondre à des questionnements spécifiques (par ex. rapaces, oiseaux nicheurs dans des bâtiments, oiseaux aquatiques, hiboux)
  • Méthodes spécifiques adaptées à des problèmes particuliers
  • Études concernant l’aménagement du territoire.
Détection et comptage des oiseaux migrateurs, des oiseaux nicheurs et des hivernants
  • Détection qualitative et semi-quantitative
  • Méthodes spécifiques adaptées à des problèmes particuliers
  • Évaluations scientifiques du projet/surveillance
  • Analyse du potentiel d’adaptation à l’habitat
  • Analyse des terrains de chasse
  • Évaluation du potentiel d’adaptation à l’habitat
  • Prévisions de l’impact